Le choix de la qualité du tube est fonction du niveau de pratique de l’archer, de ses objectifs compétitifs où pas !  Il existes des tubes où fûts en bois,en aluminium, en carbone et en alu/carbone.Les plumes peuvent être naturelles, plastiques,ou papier (spinwin droites ou gauches,) les tailles allant 1.5 a 10 pouces (3.5 à 25cm). Les encoche sont plus ou moins rigide selon leur forme d’ implantation et leur longueur.Les vidéo prisent par Mr Beiter donnent une idée de la souplesse des tubes.

Le but est de trouver le juste équilibre entre la souplesse du tube de la flèche mesuré par la déflexion ou spine en anglais et la puissance de l’arc au lâcher de corde.

La déflexion est une mesure de souplesse ou de rigidité,pour la quantifier on applique un poids de 2 livres au milieu du tube placé sur deux supports distants de 28 pouces . La mesure est prise en 100ième de pouces en général avec un comparateur dont 1 tour = 0,1pouces.

 

Par exemple 6,5 tour de comparateur donnent un spine de 0,650.Plus le chiffre est élevé plus le tube est souple.Les tubes alu varient de 0,250 à 2,501 voir le tableau Easton.

Accéder au tableau Easton

La souplesse est donnée pour une longueur de tube posée sur les plots espacés de 28pouces,en raccourcissant le tube on le rend plus raide. Pour ma part je choisi toujours un tube le plus souple possible dans le choix proposé par le tableau Easton en fonction de mon allonge et ma puissance.

Si lors des test pour vérifier la souplesse, le tube semble un peu trop raide il est possible de faire varier l’équilibre en réduisant le poids de la corde ,moins de brins, tranche-fils plus court repère d’encoche en fil, et augmentant le poids de la pointe de flèche, en mettant des plumes plus longues et plus lourdes, ou les trois. Dans le cas contraire il faut réduire le poids de la pointe et augmenter les le poids de la corde alléger les plumes.